Nos tutelles


   

   

nos reseaux sociaux


               

Rechercher




Accueil > Pages personnelles > Aurélien Gourrier

Aurélien Gourrier

publié le , mis à jour le

Aurélien GOURRIER

Chargé de recherches CNRS (section 05)

Mon activité de recherche est centrée sur le développement de nouvelles modalités d’imagerie, d’instruments et d’outils analytiques pour l’étude des matériaux/tissus biologiques. Mon domaine d’expertise principal est celui de la micro-imagerie de rayons X synchrotron par contraste de diffusion (qsSAXSI) avec une ouverture récente sur l’imagerie optique non-linéaire et de fluorescence.

Avec le regard du Physicien et du Scientifique des Matériaux, je m’intéresse en particulier aux relations fondamentales entre structure et fonction des biominéraux et tissus minéralisés au sens large tout en essayant d’apporter des réponses concrètes concernant les tissus osseux et dentaires dans des contextes biomédicaux et archéologiques.

Les projets actuellement en cours portent principalement sur différentes modalités d’imagerie non-conventionnelles :

  • la microimagerie quantitative de rayonnement X synchrotron par contraste de diffusion (qsSAXSI) permet de cartographier les caractéristiques structurales nanoscopiques sur des sections histologiques de biopsies osseuses. Collaboration avec plusieurs sources synchrotron dont l’ESRF, SLS et BESSY II.
  • la microscopie électronique en transmission (TEM) avec un contraste de diffraction (ACOM-TEM) ajoute l’information crystallographique des nanoparticules minérales dans les images TEM. Collaboration avec E. Rauch et M. Véron du SIMAP, Grenoble.
  • la microscopie électronique à balayage avec un faisceau d’ions focalisés (FIB-SEM) permet une imagerie ultrastructurale 3D avec la résolution accessible en microscopie électronique de l’organisation fibrillaire du collagène et du réseau de porosité cellulaire. Collaboration avec K. Grandfield, McMaster University, Canada.
  • la miscroscopie confocale et biphotonique de fluorescence et l’imagerie par génération de 3ième harmonique (THG) pour la visualisation des réseaux de porosité cellulaire dans l’os et la dentine et l’imagerie par génération de seconde harmonique (SHG) complète ce panel pour l’étude de l’ultrastructure collagénique. Collaboration avec D. Débarre du LIPhy, E. Beaurepaire et M.C. Schanne-Klein du LOB, Palaiseau.

Pour plus de précisions, consulter les sections Ultrastructural Imaging of Mineralized Tissues, Imaging Systems ou mon profil sur ResearchGate ou sur LinkedIn.

Téléphone : +33 (0)4 76 51 47 29
Email : aurelien.gourrier@univ-grenoble-alpes.fr