Nos tutelles


   

   

nos reseaux sociaux


               

Rechercher




Toutes les actualités

Actualités

7 juin 2021

Comment la pression limite les tumeurs

Anciennement, les médecins avaient remarqué qu’une légère compression mécanique limitait parfois la croissance des tumeurs. Des siècles plus tard, un effet similaire a été observé in vitro : des agrégats de cellules tumorales grossissent moins vite lorsqu’ils sont soumis à une faible pression (quelques kPa). Pour quelle raison ?

Lire la suite

19 mai 2021

Les matériaux nanoporeux, de l’utilité des trous

Il y a quelque 20 ans, les MOFs (Metal Organic Frameworks) étaient découverts, leur structure est composée d’un réseau de pores de taille nanométrique. Grâce à ces pores, la surface d’un gramme de MOF peut couvrir jusqu’à un demi-terrain de football ! Sur cette surface, de nombreux phénomènes physiques et chimiques peuvent avoir lieu. « A l’heure actuelle, les MOFs sont cités comme l’une des dix découvertes de la chimie pouvant à terme révolutionner notre quotidien. » comme l’indiquent David Farrusseng et Benoît Coasne à l’occasion de leur contribution à l’ouvrage collectif "Etonnante Chimie" aux éditions du CNRS.

Lire la suite

17 mars 2021

Holographie numérique dans l’infrarouge pour le diagnostic de cancers

Marine Beurrier-Bousquet, doctorante en 1ère année au LIphy et CEA-Leti intervient dans "La recherche montre en main" dans l’émission LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE de France Culture pour partager l’objet de sa thèse : l’Holographie numérique.

Lire la suite

7 mars 2021

L’union fait la force

En s’orientant les uns par rapport aux autres, les poissons augmentent leur faculté individuelle à trouver une direction privilégiée comme le sens du courant. En effet, en présence de courant en rivière ou en mer, un banc de poisson peut décider de rester immobile pour se nourrir par exemple. Dans cette étude numérique, nous avons d’abord modélisé les interactions sociales au sein du banc qui poussent les poissons à s’aligner entre eux.

Lire la suite

5 février 2021

Vibrations de bulles platoniques

Si les bulles sphériques sous-marines sont de bons résonateurs acoustiques, elles sont aussi notoirement difficiles à stabiliser. Pour contourner cette limitation, des chercheurs du LIPhy ont piégé les bulles d’air dans des cages millimétriques fabriqués en 3D ayant la forme d’un des cinq solides de Platon (qui ont de 4 à 20 faces identiques). Nous avons ainsi obtenu des bulles "platoniques", stabilisées pendant plusieurs jours. Nous avons mesuré leur vibration en réponse à une onde sonore, et nous avons observé que leur fréquence de résonance obéit à une formule simple malgré la complexité de leur forme.

Lire la suite

À noter

24e Rencontre du non linéaire

24-26 mars 2021 @ ZOOM

Les soutenances

en ce moment @ LIPhy

Société Française de Physique

Le LIPhy, adhère à la SFP en tant que personne morale